Le Comit Permanent des Recherches Scientifiques et de la Dlivrance des Fatwas (Al-Ift')
Fatwa n 19606

Les Ahbches



Prsident : Cheikh 'Abd Al 'Azz ibn Bz

Vice-prsident : Cheikh 'Abd Al 'Azz Al Cheikh

Membre : Cheikh Slih Al Fawzn

Membre : Cheikh Bakr Abou Zayd



Louange Allah, l'Unique et prire et salut sur le Prophte ultime, Mohammad ainsi que sur sa famille et ses compagnons ; aprs ce prambule :

Le Comit Permanent des Recherches Scientifiques et de la Dlivrance des Fatwas (Al-Ift') a reu les questions et les demandes d'explication sur ( la secte des Habchites ) et sur son chef, appel `Abd-Allah Al-Habach situe au Liban ayant des associations actives dans certains pays d'Europe, d'Amrique et d'Australie.

Le Comit a pris connaissance des livres et des articles publis par ces sectes, expliquant sa croyance, ses ides et son appel. Aprs tude et analyse, le Comit dmontre au commun des musulmans ce qui suit :



Premirement :
Il est authentiquement rapport dans les deux Sahhs d'aprs le hadith d' Ibn Mas`oud (Qu'Allah soit satisfait de lui) que le Prophte ( ) a dit :

<< Les meilleurs des hommes sont ceux de ma gnration, puis ceux qui les suivront, puis ceux qui viendront aprs ces derniers.>> Sahih Al Boukhari, Sahih Mouslim, Sounan At-Tirmidhi, Sounan Ibn Madjah, Mousnad d'Ahmad

ainsi que d'autres versions avec d'autres termes. Il a dit galement ( ) :

<< Je vous recommande de craindre Allah, Exalt soit-Il ; de vous soumettre au souverain qui vous rgit et de lui obir, ft-il un esclave ; sachez que celui qui survivra aprs ma mort, sera tmoin d'une divergence considrable. Attachez-vous donc ma Sunna et celle de mes Califes bien guids, tchez de vous y cramponner fermement de toutes vos forces. Et surtout, gardez-vous des innovations dans la religion. Car toute innovation est un garement.>> Rapport par Ahmad, Abou Dwoud et At-Tirmidh qui selon lui est un hadith jug bon et authentique (hassan sahh)

Parmi les principales caractristiques des gnrations prfres, et qui leur ont permis d'tre les meilleures parmi les gens : Juger par le Livre et la Sunna en tout, les placer en premier lieu, avant tout dit, comprendre les textes des deux rvlations selon les bases religieuses et la langue arabe, prendre en considration la totalit de la religion, avec ses fondements et ses branches; tudier les textes ambigus sur la base des textes dont la signification est vidente. C'est pour cette raison qu'ils ont suivi le droit chemin de la religion, l'ont parfaitement applique, et s'y sont fortement attachs, sans ajouter ni diminuer.

Comment peuvent-ils ajouter ou diminuer quelque chose dans la religion alors qu'ils se basent sur un texte sacr sans erreur aucune ?



Deuximement :
Ensuite, d'autres nations les ont succdes, elles ont introduit beaucoup d'innovations dans la religion, chacun se voyait satisfait de son opinion, laissant ainsi loin les textes religieux, qui ont t mal interprts et ont subi la dformation, pour se conformer aux passions et aux tendances. Par ce fait, ils ont fait scission d'avec le Prophte sincre et ont suivi un chemin autre que celui des croyants.

Allah, Gloire lui, a dit :



Et quiconque fait scission d'avec le Messager, aprs que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors nous le laisserons comme il s'est dtourn, et le brlerons dans l'Enfer. Et quelle mauvaise destination !

(S.4 , V.114)



Malgr cela, Allah (Exalt soit-Il), par Son immense grce, envoie chaque poque, pour cette communaut, des Oulmas (Savants) bien enracins pour faire face toute innovation pouvant toucher la bonne image de l'Islam, ou tentant de prendre la place la Sunna ou voulant l'liminer. Cette grce vient confirmer la Promesse d'Allah de protger Sa religion et Sa Loi selon Sa Parole (Gloire Lui) :



En vrit c'est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c'est Nous qui en sommes gardien

(S.15 , V.9)



Et la parole du Prophte ( ) dans le hadith confirm dans les Sahhs, les Sounans, les Masnid (compilation de Hadith) et autres sources :

<< Un groupe de ma communaut ne cessera d'tre victorieux sur la vrit, et ceux qui les dlaisseront ou les contrarieront, ne leur causeront aucun tort et ce jusqu'au jour du Jugement Dernier >> Sahih Mouslim, Sounan At-Tirmidhi, Sounan Abou Dawoud, Sounan Ibn Madjah, Mousnad d'Ahmad

ce hadith est rapport galement en d'autres termes.



Troisimement :
Vers le dernier quart du quatorzime sicle de l'hgire, un groupe prsid par `Abd-Allah Al-Habach venu de l'Abyssinie la Grande Syrie est apparu par son garement, et s'est dplac entre ses villes, et s'est finalement install au Liban. Il a commenc appeler les gens sa doctrine, multiplier ses adeptes et rpandre ses ides qui sont un mlange de croyances de Djahmiyya (une secte Islamique dviante qui refuse certains Attributs d'Allah, prtendant qu'ils sont attribus aux personnes et ne pourraient pas tre attribus Allah), de Mou`tazila (une secte Islamique dviante faisant valoir que ceux qui commettent des grands pchs sont dans un tat entre croyance et incrdulit), des Qoubourites et des Soufis.

Il dfend obstinment ces croyances, controverse pour elles, et imprime les livres et les articles appelant ces croyances. Quiconque tudie ce qui a t crit et publi par cette secte ralisera certainement qu'ils s'opposent la croyance de 'Ahl-As-Sounna wal-Djam`a (Ceux qui suivent la Sunna et la communaut Musulmane).

A titre d'exemple :



1- Ils suivent dans leur croyance, la doctrine dteste des gens de l'Irdj'.

Il est connu que la croyance des Musulmans que suivaient les compagnons et Tb`oun (Suivants, la gnration suivant celle des Compagnons du Prophte) et ceux qui ont suivi leur chemin jusqu' nos jours, est une croyance par la langue, par le cur et par l'action, donc il faut croire, appliquer et se soumettre la pure religion, autrement, cette croyance prtendue ne pourra tre correcte. Les propos rapports sur cette croyance des pieux prdcesseurs sont multiples, dont la parole de l'Imam Ach-Chfi` (Qu'Allah lui fasse misricorde) : " Le consensus des compagnons, des Tb`oun, la gnration d'aprs, et ceux de notre poque, disaient : La croyance se base sur la parole, l'action et l'intention, et il n'est point suffisant de prendre une partie sans l'autre ".



2- Ils jugent permis de demander secours, chercher refuge, et demander de l'aide auprs des morts, de les invoquer part Allah seul, ce qui est une association majeure prouve textuellement par le Coran, la Sunna et le consensus des Musulmans. Cette association est la religion des premiers mcrants de Qouraych et autres selon la parole Allah (Gloire Lui) :



Ils adorent au lieu d'Allah ce qui ne peut ni leur nuire ni leur profiter et disent : "Ceux-ci sont nos intercesseurs auprs d'Allah"

(S.10 , V.18)



Il a dit galement (Exalt soit-Il) :

2 3

Adore donc Allah en Lui vouant un culte exclusif 2 C'est Allah qu'appartient la religion pure. Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent) : " nous ne les adorons que pour qu'ils nous rapprochent davantage d'Allah ". En vrit, Allah jugera parmi eux sur ce sur quoi ils divergent. Allah ne guide pas celui qui est menteur et grand ingrat. 3

(S.39 , V.3)



Et Il a dit (Gloire Lui) :

63 64

Dis : " Qui vous dlivre des tnbres de la terre et de la mer ? " Vous l'invoquez humblement et en secret : " S'Il nous dlivre de ceci, nous serons du nombre des reconnaissants " 63 Dis : " C'est Allah qui vous en dlivre ainsi que de toute angoisse. Pourtant, vous lui donnez des associs ". 64

(S.6 , V.63 et 64)



Il a dit aussi (Exalt soit-Il) :



Les Mosques sont consacres Allah : n'invoquez donc personne avec Allah

(S.72 , V.18)



Et Il a dit (Gloire Lui) :

13 14

Tel est Allah, votre Seigneur : Lui appartient la royaut, tandis que ceux que vous invoquez, en dehors de Lui, ne sont mme pas matres de la pellicule dun noyau de datte 13 Si vous les invoquez, ils nentendent pas votre invocation; et mme sils entendaient, ils ne sauraient vous rpondre. Et le jour du Jugement ils vont nier votre association. Nul ne peut te donner des nouvelles comme Celui qui est parfaitement inform. 14

(S.35 , V.13 et 14)



Par ailleurs, le Prophte ( ) a dit :

<< L'invocation, c'est l'adoration mme.>> Rapport par les auteurs des Sounans par une chane de transmission authentique.

Nombreux sont les versets et les hadiths qui traitent de ce sujet et prouvant que les premiers associateurs savaient parfaitement qu'Allah est bel est bien le Crateur, le Pourvoyeur, l'Utile, Qui peut nuire ( ceux qui L'offensent). Cependant, ils ont ador leurs dieux pour qu'ils intercdent pour eux auprs d'Allah, et les rapprocher de Lui. Donc, Allah l'Exalt a jug qu'ils sont mcrants et associateurs, et a recommand Son Prophte de les combattre pour que l'adoration Lui sera vou Lui Seul selon Sa Parole (Gloire Lui) :



Et combattez-les jusqu ce quil ne subsiste plus dassociation, et que la religion soit entirement Allah

(S.8 , V.39)



Les Oulmas ont crit beaucoup de livres sur ce sujet, o ils ont dmontr la vrit de l'Islam par lequel Allah a envoy Ses Messagers, et a fait descendre Ses Livres. Ses Messagers ont dmontr par ces livres la religion des gens de l'poque prislamique, leurs croyances et leurs uvres opposant la religion d'Allah. Parmi les meilleurs qui ont crit sur ce sujet : le cheikh de l'Islam Ibn Taymiyya (Qu'Allah lui fasse misricorde) dans ses multiples ouvrages dont " Qi`da djalla f at-tawasol wal-wasla ".



3- Ils considrent que le Coran n'est pas vraiment la parole d'Allah. Il va sans dire par texte du Coran, de la Sunna et du consensus des Musulmans qu'Allah le Trs-Haut parle quand Il veut, comment Il veut par la manire approprie Sa grandeur, Gloire Lui, et que le Coran (lettres et sens) est vraiment la parole d'Allah, selon Sa parole, Puret Lui :



Et si l'un des associateurs te demande asile, accorde-le lui, afin qu'il entende la parole d'Allah

(S.9 , V.6)



Et Il a dit (Gloire Lui) :



Et Allah a parl Moussa de vive voix

(S.4 , V.164)



Il a dit aussi (Exalt soit-Il) :



Et la parole de ton Seigneur s'est accomplie en toute vrit et quit

(S.6 , V.115)

Et a dit (Gloire Lui) :



alors quun groupe dentre eux; aprs avoir entendu et compris la parole dAllah, la falsifirent sciemment

(S.2 , V.75)



Allah (l'Exalt) a dit :



Ils voudraient changer la parole dAllah. Dis : Jamais vous ne nous suivrez : ainsi Allah a dj annonc

(S.48 , V.15)



Nombreux sont les versets qui traitent de ce sujet. Il est rapport des pieux prdcesseurs la confirmation de cette croyance, telle que mentionne dans les textes coraniques et prophtiques (Sunna), louange Allah.



4- Ils considrent qu'il faut interprter les textes du Coran et de la Sunna concernant les Attributs d'Allah (Purifi soit-Il) contrairement ce qui est convenu par les Compagnons et les Tb`oun, et ceux qui les ont suivis jusqu' nos jours.

Ces derniers croient qu'il faut croire ce qui est prouv par les textes sur les Noms et les Attributs d'Allah, sans altration, ni reniement ni demander le "comment", et sans ressemblance ( la crature). Ils croient qu'Allah l'Exalt n'est sans semblable, c'est Lui l'Audient, le Clairvoyant. Ils ne renient gure ce qu'Il s'est attribu, ils ne dtournent jamais les mots de leurs sens, ils ne profanent point Ses Noms et miracles, ils n'assimilent pas Ses Attributs ceux de Sa cration.

Effectivement, Il est sans semblable, nul n'est gal Lui, et Il n'a pas de rival. L'imam Ach-Chfi` (Qu'Allah lui fasse misricorde) a dit : " j'ai cru en Allah et en ce qui mane d'Allah comme veut Allah, j'ai cru au Messager d'Allah et en ce qui mane du Messager d'Allah comme veut le Messager d'Allah ".

L'imam 'Ahmad (Qu'Allah lui fasse misricorde) a dit : " Nous y croyons, sans rien refuser, nous savons que ce qui mane du Messager ( ) est la vrit, nous ne refusons rien du Messager d'Allah ( ), nous n'attribuons Allah, que ce qu'Il s'est attribu Lui-mme ".



5- Parmi leurs vaines croyances : le reniement de la supriorit d'Allah par rapport Ses crateurs. Tandis que la croyance des Musulmans, dmontre par les versets coraniques fermes, les hadiths du Prophte d'Allah, la nature saine et originelle (Ftra) et les raisons claires, stipule qu'Allah, Exalt soit-Il, est Suprieur Ses cratures, Etabli sur le Trne, rien, vraiment, ne Lui est cach, des affaires de Ses serviteurs. Allah, le Trs-Haut, a dit :



puis Sest tabli istaw sur le Trne

(S.7 , V.54)



Sept fois dans Son Livre. Il a dit (Exalt soit-Il) :



vers Lui monte la bonne parole, et Il lve haut la bonne action

(S.35 , V.10)



et Il a dit (Exalt soit-Il) :



Et Il est Le Trs Haut, Le Trs Grand

(S.2 , V.255)



Il a dit galement (Exalt soit-Il) :



Glorifie le nom de Ton Seigneur, Le Trs Haut

(S.87 , V.1)



Allah (l'Exalt) a dit :

49 50

Et cest devant Allah que se prosterne tout tre vivant dans les cieux, et sur la terre; ainsi que les Anges qui ne senflent pas dorgueil 49 Ils craignent leur Seigneur, au-dessus deux, et font ce qui leur est command 50

(S.16 , V.49 et 50)



Ainsi que dans dautres versets nobles. Dans ce sens, plusieurs hadiths sont authentiquement rapports d'aprs le Prophte ( ) dont l'histoire du Mi`rdj (Ascension au ciel) authentiquement narre, et quand le Prophte ( ) a voyag d'un ciel un autre, jusqu' arriver Son Seigneur le Trs-Haut. Allah l'a rapproch de Lui, et lui a recommand cinquante prires.

Le Prophte descendait et montait entre Moussa (que le salut soit sur lui) et son Seigneur, Bndiction et Puret Lui, il descendait d'auprs de son Seigneur Moussa. Ce dernier lui demandait : Combien de prires t'a-t-Il recommand ? Le Prophte rpondait, et Moussa lui disait : retourne chez ton Seigneur et demande-Lui de te diminuer le nombre des prires.

Le Prophte, chaque fois, remontait son Seigneur pour lui demander de diminuer le nombre des prires. Ainsi ce qui a t rapport dans les deux Sahhs du hadith d'Abou Hourayra (Qu'Allah soit satisfait de lui), que le Messager d'Allah ( ) a dit : << Lorsqu'Allah acheva la Cration, Il crivit dans le registre qui se trouve aurps de Lui, au-dessus du Trne : "Ma Misricorde l'emporte sur Ma Colre".>> Sahih Al Boukhari, Sahih Mouslim, Sounan At-Tirmidhi, Sounan Ibn Madjah, Mousnad d'Ahmad

Il a t confirm dans les deux Sahhs d'aprs le hadith d'Abou Sa`d Al-Khodar (Qu'Allah soit satisfait de lui) que le Prophte ( ) a dit : << Ne me faites-vous pas confiance alors que je suis digne de la confiance de Celui qui est au ciel ? >> et dans le Sahh de Ibn Khozayma et les Sounans d'Abo Dwoud, le Prophte ( ) a dit : << Le Trne est au-dessus de leau et Allah S'est tabli sur le Trne et Il sait tout ce que vous faites.>>

dans le Sahh de Mouslim et d'autres concernant l'histoire de la servante, le Prophte ( ) lui a dit : << " O est Allah ? " Elle rpliqua : " Au-dessus du ciel " Il lui dit : " Qui suis-je ? " Elle rpondit : " Tu es le Messager d'Allah ". Alors il s'adressa son matre, en lui disant : " Affranchis-la car elle est croyante ".>>

C'est ce chemin de croyance pure que les Musulmans ont suivi, la croyance des compagnons, des Tb`oun et de ceux qui les ont parfaitement suivis jusqu' nos jours, louange Allah. Vu l'importance de cette question, et la multiplicit de ses preuves, soit plus de mille preuves, que les gens de la science ont spcifi par un classement dans leurs livres, comme Al-Hfidh Abou `Abd Allah Adh-Dhahb dans son livre: " Al-`Olow lil-`Al Al-Ghaffr ", et Al-Hfidh ibn Al-Qayyim dans son livre " Ijdtim` al-djuyouch al-islamiya ".



6- Ils parlent de certains Compagnons du Prophte ( ) d'une manire inadmissible . A titre d'exemple, leur dclaration que Mo`wiyya (Qu'Allah soit satisfait de lui) est un dprav. Ainsi, ils ressemblent aux Ar-Rfidha qu'Allah les maudisse.

Les Musulmans doivent s'abstenir de parler de tout brandon de discorde ayant eu lieu entre les Compagnons (Qu'Allah soit satisfait d'eux), en croyant en leur mrite, sans oublier l'avantage d'tre Compagnons du Prophte ( ).

Il est authentiquement rapport d'aprs le Prophte ( ) la parole suivante : << N'injuriez pas mes compagnons ; car si l'un de vous avait dpens - en aumne - de l'or autant que le mont d'Ohoud ; il n'atteindra pas (le mrite) de l'un d'eux, ayant donn en aumne un Modd ou mme la moiti d'un Modd.>> Rapport par Al-Boukhr et Mouslim

Allah (Exalt soit-Il) a dit :



Et [il appartient galement] ceux qui sont venus aprs eux en disant : Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu nos frres qui nous ont prcds dans la foi; et ne mets dans nos curs aucune rancur pour ceux qui ont cru. Seigneur, Tu es Compatissant et Trs Misricordieux

(S.59 , V.10)



C'est cela la bonne croyance envers les compagnons du Prophte ( ) et c'est la croyance de 'Ahl-As-Sounna wal-Djam`a et du Consensus durant de longs sicles.

L'Imam Abou Dja`far At-Tahw (Qu'Allah lui fasse misricorde) a dit en voquant la croyance de 'Ahl-As-Sounna wal-Djam`a : " Nous aimons les Compagnons du Messager d'Allah ( ), nous n'abandonnons l'amour d'aucun d'eux, nous ne les dsavouons jamais, nous dtestons celui qui les dteste et dit du mal d'eux, nous ne les mentionnons que par le bien; les aimer est de la religion, de la croyance, et de la bienfaisance, les dtester est de la mcrance, de l'hypocrisie et de la tyrannie ".



Quatrimement :
Ce groupe est connu aussi pour ses fatwas irrgulires, son opposition aux textes religieux du Coran et de la Sunna; comme le fait de permettre les jeux de hasard avec les mcrants pour prendre possession de leur argent, permettre le vol de leurs produits agricoles et leurs animaux, condition que le vol n'aboutisse pas la tentation, permettre de pratiquer de l'usure avec les mcrants, et d'utiliser par les dmunis des cartes de loterie, interdites.

Aussi, ils ont la permission de regarder la femme trangre travers un miroir ou un cran mme en prouvant du dsir, et que regarder avec insistance la femme trangre n'est pas interdit .

Aussi il n'est pas interdit pour eux que l'homme regarde une partie du corps de la femme qui lui est illicite , et que la femme peut sortir en beaut et mettre du parfum si elle ne vise pas attirer les hommes .

La mixit entre les femmes et les hommes est permise galement ainsi que d'autres fatwas irrgulires totalement opposes la religion.

Il a mme considr les pchs majeurs comme choses permises et licites.

Nous implorons Allah de nous mettre en garde de ce qui provoque Sa colre, et Son chtiment.



Cinquimement :
Parmi leurs moyens insolents, pour faire fuir les gens des Oulmas enracins de la communaut et de leurs ouvrages, et les inviter se baser uniquement sur les leurs, ils les ont injuris et ont rabaiss leur valeur, ils les ont mme traits de mcrants, la tte de ces savants : l'Imam rnovateur le cheikh de l'Islam Abou Al-`Abbs Ahmad ibn `Abd-Al-Halm ibn `Abd-As-Salm ibn Taymiyya (Qu'Allah lui fasse misricorde) au point o `Abd-Allah Al-Habach a crit un livre spcialement sur cet Imam rformateur.

Il l'a accus d'garement et de tentation, il lui a fait dire ce qu'il n'a pas dit, il a dit des mensonges sur lui, qu'Allah soit Son juge, et c'est devant Lui que les adversaires vont comparatre.

Ils ont aussi critiqu l'Imam rnovateur le cheikh Mohammad ibn `Abd-Al-Wahb (Qu'Allah lui fasse misricorde) et son appel de rforme au cur de la pninsule arabe, il a invit les gens l'unicit d'Allah, et au rejet de toute association Allah (Gloire Lui), la glorification des textes du Coran et de la Sunna, et leur application, revivifier la Sunna et liminer les innovations. Allah a fait ressortir par lui les marques qui avaient t voiles de la religion, et a fait liminer, par lui, ce qu'Il a voulu des innovations et des nouveauts.

L'effet de cet appel a connu de l'ampleur, grce Allah, travers le monde islamique, Allah a guid, par cet appel beaucoup de gens vers la bonne voie.

Donc, ce groupe gar a frapp de toutes ses forces cette invitation sunnite, ainsi que ceux qui la pratiquent, ils ont menti et dploy des ides quivoques, ils ont reni son appel clair au Livre et la Sunna, pour faire fuir les gens de la vrit et les garer du droit chemin, qu'Allah nous en garde.

Il ne fait aucun doute que la haine qu'prouve ce groupe l'gard de l'lite bnie des oulmas de la communaut, est la preuve de ce qu'ils cachent dans leurs curs comme haine et rancune contre toute personne appelant l'unicit d'Allah l'Exalt, et suivant la croyance et les actes des gens des meilleurs sicles, et qu'ils sont bien loin de la ralit et de la vrit de l'Islam.



Siximement :
Vu ce qui a t expos, et ce qui n'a pas t mentionn, le Comit dcide ce qui suit :

1- le groupe des Habachites est une secte gare, sortie du groupe des 'Ahl-As-Sounna wal-Djam`a. Ils doivent retourner au vrai suivi par les compagnons et les Tbi`ouns sur tous les plans religieux, en actes et en croyance, c'est d'ailleurs mieux et plus durable pour eux.

2- Il n'est pas permis de se baser sur leurs fatwas, car ils s'appuient sur des irrgularits pour rendre licite des choses dans la religion, en citant des propos excentriques et en s'opposant aux textes du Coran et de la Sunna, ils se basent sur des paroles loignes et fausses de certains textes religieux. Tout cela oblige tous les musulmans ne pas faire confiance en leurs fatwas.

3- ne pas faire confiance en leurs propos sur les hadiths prophtiques; ni du ct des chanes de transmissions ni du ct de la signification.

4- Les musulmans, o qu'ils soient, doivent se mfier et prvenir de ce groupe gar, et faire attention ne pas tomber dans leurs piges, sous n'importe quelle appellation ou slogan, et donner conseil leurs adeptes et ceux tromps par leur appel, ainsi que dmontrer la fausset de leurs ides et de leurs croyances.

Le Comit, en confirmant ce qui prcde et en le dmontrant aux gens, implore Allah, par Ses Noms les plus beaux et Ses Attributs les plus parfaits, d'pargner aux Musulmans les tentations apparentes et dissimules, de guider les gars parmi les Musulmans, de rtablir leur situation, de retourner les complots des comploteurs contre eux, et de prserver les Musulmans de leurs maux, Il est Puissant sur toute chose, et Il rpond aux invocations. Prire et salut sur notre Prophte Mohammad, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ceux qui les ont suivis sur le droit chemin.



Source : Le Comit Permanent des Recherches Scientifiques et de la Dlivrance des Fatwas (Al-Ift')

Tir du site Dar Al Haqq :

http://www.daralhaqq.com/pages/les-r...-ahbaches.html